NewHeat lauréat de "Innovation Fund" avec DECARBOMALT CROATIA, son 1er projet international



NewHeat parmi les lauréats du programme « Innovation Fund » de la Commission Européenne avec DECARBOMALT CROATIA, son premier projet à l’international

Bordeaux, le 28 juillet 2021 – NewHeat est fier d’annoncer son premier projet à l’international de chaleur renouvelable pour l’industrie - pour décarboner une malterie croate - et sa sélection pour bénéficier du support du programme Innovation Fund. Le Bordelais fait ainsi partie des 30 lauréats retenus parmi 232 candidats venus de toute l’Europe, pour le caractère innovant et impactant de leurs projets et qui changeront la donne dans la lutte contre les émissions de GES.



Premier projet à l’international et plus grande centrale solaire thermique de production de chaleur renouvelable à usage industriel en Europe

Le projet DECARBOMALT CROATIA vise à décarboner un site agroalimentaire en couvrant dans un premier temps 54% de ses besoins en chaleur industrielle (potentiellement jusqu’à 100% d’ici 5 à 6 ans). Il s’agira du plus grand site de production de chaleur solaire à usage industriel en Europe. Le montant du projet s’élève à 7,5 millions d’euros, l’Innovation Fund apportera une aide de 4,5 millions d’euros.

NewHeat construira ainsi une centrale solaire thermique de 20 MWth, un système de stockage de 4000 m3 (500GWh) et deux types de pompes à chaleur pour (pré)chauffer l'air destiné au séchage du malt. La combinaison - inédite à cette échelle - de ces éléments permettra des synergies en termes d'efficacité, de couverture des besoins du site, de sécurité de l'approvisionnement et de potentiel d'évolution dans le cadre de sa transition énergétique. DECARBOMALT CROATIA n'utilisera aucun combustible (fossile ou d'origine biologique) et minimisera la consommation d'électricité.

Le site agroalimentaire émet aujourd’hui environ 7 500 tCO2/an. En fournissant environ 20 GWh/an de chaleur renouvelable, DECARBOMALT CROATIA évitera ainsi l’émission de 4 000 tCO2/an dès 2023.


Une solution reconnue comme innovante et impactante par la Commission Européenne

L’efficacité de ce projet en termes d’évitement d’émissions de GES, son degré d’innovation, sa maturité, son évolutivité et son rapport coût tCO2-efficacité lui ont permis de répondre aux critères de l’Innovation Fund de la Commission Européenne, l'un des plus grands programmes de financement au monde (20 milliards € sur 2020-2030) pour la démonstration de technologies innovantes à faible émission de carbone, dans le cadre de son premier appel à projet.

Son objectif : aider les entreprises à investir dans les énergies renouvelables et les solutions industrielles durables pour stimuler la croissance économique, créer des emplois locaux d'avenir, renforcer le leadership technologique européen à l'échelle mondiale mais aussi assurer son indépendance énergétique. Il se concentre sur les technologies hautement innovantes et les grands projets phares en Europe, susceptibles d'entraîner d'importantes réductions des émissions.

Pour Hugues Defréville, cofondateur de NewHeat : « Nous sommes extrêmement fiers d’avoir été retenus par un programme aussi sélectif que l’Innovation Fund, qui reconnait par là le rôle majeur de la chaleur renouvelable dans la lutte contre le changement climatique En effet, l’utilisation d’énergie sous forme de chaleur pour des utilisations industrielles ou collectives représente près de 50% de la consommation d’énergie primaire en Europe et dépend encore à 90% des énergies fossiles. Ce premier pas à l’international et pour un projet de cette ampleur marque en outre le début d’une nouvelle étape pour notre équipe. Les projets internationaux de NewHeat devraient prendre une part majoritaire d’ici 3 ou 4 ans dans notre activité et nous y sommes pleinement préparés.

Contact presse : Nouvelles Graines – Clémence Rebours 06 60 57 76 43 – c.rebours@nouvelles-graines.com A propos de NewHeat: Créée en 2015, NewHeat conçoit, finance, réalise et exploite des centrales solaires de production de chaleur renouvelable, de récupération et de stockage thermique, pour fournir une chaleur durable, locale et compétitive aux grands sites industriels, aux réseaux de chaleur urbains et aux serres maraîchères ; et décarboner ainsi massivement le secteur de la chaleur en Europe et dans le reste du monde, responsable de 50% de la consommation d’énergie primaire rien qu’en Europe. Basée à Bordeaux, la société compte aujourd’hui 22 collaborateurs. Depuis sa création, NewHeat a levé plus de 4 millions d’euros pour financer son développement, et mobilisé 15 millions d’euros pour ses projets. Elle a actuellement 6 sites en exploitation / construction dont les trois plus importantes centrales solaire thermiques pour l’industrie en Europe.



Exemple d’un projet NewHeat : Centrale solaire thermique sur la papèterie de Condat (crédit photo NewHeat)